La compagnie

La compagnie

En décembre 2014, la compagnie des Chasseurs de vide naît de l’envie de chercher un vocabulaire gestuel original en rapport avec un espace donné ou choisi et de développer un rapport intime avec le public.

Les artistes chorégraphiques

Célia Tali : danseuse et chorégraphe des Chasseurs de vide

A Strasbourg en 2010, Célia s’investit dans le cycle avancé en danse contemporaine au centre chorégraphique. Elle suit également de nombreux stages avec le CIRA (Centre International de Rencontres Artistiques), en danse contemporaine (avec Renate Pook, Francis Viet, Bruno Agati et Virginia Heinen), en jazz (avec Bruce Taylor), en danse afro-contemporaine (avec Franck Michel Bakekolo et Germaine Acogny de l’école des Sables) et en danse Butô (avec Yumi Fujitani). Elle propose à ce moment là les premiers ateliers de danse à destination des seniors, des enfants et des personnes en situation de handicap.

A Besançon, en 2013, en parallèle d’une formation en art du spectacle, parcours théâtre du monde. Elle sera chorégraphe pour les six danseurs de la Com-pagnie Théâtre Affamé.
A Montpellier, en 2014, elle découvre les arts de la rue à travers une formation en tant que chargée de diffusion et assistante à l’administration au sein de la Cie Action d’espace/François Rascalou. Elle continue à participer aux ateliers de Yann Lheureux, Leonardo Montecchia, Hélène Catala, François Rascalou, Brigitte Negro, Lorenzo Dallaï et du collectif Sauf le Dimanche.

En 2014, elle créé l’association Les Chasseurs de vide. L’année suivante, elle crée, avec Josépha Fockeu, la première création de la compagnie Les chasseurs de Vide : Le Duo Bleu électrique.

En 2017-2018, en parallèle de ses missions en administrations dans diverses compagnies, elle crée avec Josépha le duo pour l’espace public Là où tu te poses sur le thème de la migration (projet soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et les Ateliers Médicis dans le cadre du dispositif Création en cours, la maison pour tous George Sand à Montpellier, la maison pour tous Marie Curie à Montpellier, la maison pour tous François Villon à Montpellier, l’association Odette Louise, le cinéma Nestor Burma, la médiathèque Shkespeare.

Par ailleurs, elle rejoint le réseau Urbiscopie, qui rassemble des artistes, architectes, urbanistes, sociologues intéressés par les démarches sen-sibles impliquant citoyens, artistes, professionnels et élus dans des processus créatifs et participatifs, liés à la perception et transformation de l’espace public (dans ses dimensions spatiale, sociale, humaine et politique), de leur environnement et de leurs conditions de vie.

En 2018, elle est aussi sélectionnée par le Dispositif Création en Cours pour intervenir dans une zone rurale, à savoir à Rougemont (25), pour travailler avec les élèves de l’école primaire sur la création Là où tu te poses du 26 février au 31 mars.

De plus, elle propose régulièrement des ateliers de danse avec les réfugiés qui logent au CAO (centre d’accueil et d’orientation) de Montpellier au côté de la chorégraphe Violeta Rodriguez ou de la comédienne Johanna Dupuy entre autre.

Josepha Fockeu : danseuse et chorégraphe dans Les Chasseurs de vide

Danseuse (classique, modern jazz, contemporaine) Josepha suit une formation avec Maryline Nelles puis à l’école du Ballet de Lorraine en classique avec Daria Dadun et en contemporain avec Leïla Bessahli. Elle participe à de nombreuses master classes (CDN de Montpellier, Université de Nancy, Cathy Hechner, Sosana Marcelino, Phil Von, Anne Lopez…) qui l’ont amenée jusqu’à une autonomie d’écriture chorégraphique. Comédienne, elle s’est formée grâce à de nombreux ateliers/stages ( Isabela Sliva, Calin Blaga, Jean marie Clairambault, Paulo Duarte, Bertrand Bossard,…).

Elle suit également la formation pour la création au Théâtre Universitaire de Nancy sous la direction de Denis Milos.

Egalement auteur, elle créé une première pièce en 2012, « Mémoire, Vertige de dernières minutes » et s’investit, cette année, dans une nouvelle création, « Le papier,le ruban et ma main ».

Josépha évolue également en tant que musicienne chanteuse, auteure-compositeur-interprète sous le nom de Fafa Mali.

Les membres du CA: Valentin Gratio, Elise Revel, Coralie Toinard, William Fettig, Pierrick Gerardin

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s